Mes pâtes fraîches préférées: les pâtes de Gragnano

Les pâtes de Gragnano ont été les premières en Europe à obtenir une IGP. Je les ai découvertes grâce à Arte et un reportage sur l’art des pâtes et cette petite commune au sud de Naples censée être le berceau des meilleurs pâtes au monde. Je me devais donc d’y aller.

De fait, ce sont sans doute les meilleurs pâtes fraîches que j’ai jamais mangé. Ces “fusilli a mano” frais achetés sur place dans une petite boutique artisanale ont même été approuvés par mes tantes (et ça c’est pas peu dire…). Les pâtes restent fermes à la cuisson tout en étant assez tendres.

Le village de Gragnano est un petit village avec sa rue principale (où autrefois pendaient les pâtes qui séchaient). Sur place, vous trouverez des galeries d’artistes et des usines de pates plus ou moins traditionnelles. Certaines se visitent, d’autres non mais vous pourrez à chaque fois acheter des pâtes. Vous y trouverez également des restaurant où déguster vos pâtes.

Très sincèrement, je ne suis pas certaine que faire le détour jusqu’à Gragnano soit indispensable; d’autant que la grande fête de la pate n’a plus lieu pour l’instant (mais devrait revenir…). Sauf si vous êtes dans le coin pour au moins une semaine, ou décidez d’aller à Salerne depuis Naples (C’est un petit détour sur la route). Mais n’y allez pas exprès.

Par contre, goûtez les pâtes de Gragnano. Vous trouverez ces pâtes un peu partout autour de Naples. Vous en trouverez même une marque en France qui sont excellentes. Elles s’appellent tout simplement “Garofalo” pasta di semola di gragnano, elles ne sont donc pas compliquées à trouver…

En pratique:

Post Author: Rédac

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *