Le touriste face au catalan en Catalogne

Aujourd’hui, je vais vous parler d’une particularité de la Catalogne qu’il faut bien connaitre avant de partir: les habitants sont Catalans…

Je sais comme ça, ça peut faire sourire mais chez eux le sentiment régionaliste est très développé. Vous verrez des drapeaux catalans partout et surtout, tout est écrit en catalan. Parfois même avant l’espagnol ou à la place de l’espagnol… Nous avons pu assister à un véritable meeting pro indépendance alors que nous étions là pour une fête de village…

manifestation anti airbnb barceloneA Barcelone, vous avez même un problème qui est double: les catalans et l’afflux de touristes. Les Barcelonais sont excédés par l’afflux de touristes qui ne respectent rien ou font grimper les prix des loyers. Par exemple, en face de la sagrada familia nous sommes tombés sur des propriétaires qui demandaient le départ des touristes bruyants et la fin des bus de touristes. Dans certains quartiers, ce sont des manifestations contre airbnb…

Ca peut devenir compliqué. Parfois, on vous fera comprendre que vous n’êtes pas le bienvenu. Il faut donc être préparé à cette éventualité.

Nous n’avons jamais été vraiment mal reçus. Mais nous avons eu à faire face à des situations limites. Où notre interlocuteur à qui nous avons tenté de parlé en espagnol, anglais et français s’est mué dans le silence ou nous a répondu en catalan, que nous ne comprenons bien entendu pas… J’ai encore en mémoire ce jour où j’ai tenté de commander une salade dans un restaurant où la carte n’était rédigée qu’en catalan! Le mot en catalan c’est amenida. autant dire que nous ne l’avons pas reconnu… Nos téléphones ne captaient pas, notre guide papier n’avait pas prévu ce mot. Nous avons donc essayé dans toutes les langues que nous connaissions: français “salade”, anglais  “salad” et même italien “ensalata”! La serveuse continuait à secouer la tête en disant qu’elle ne comprenait pas. En désespoir de cause, nous avons trouvé un client qui mangeait un bout de salade et nous lui avons montré. Nous avons eu notre salade. Mais sommes restés frustrés lorsque nous nous sommes souvenus qu’en espagnol, le mot est “ensalada”! Soit très très proches de ceux que nous avons tentés. Mais non, alors que nous étions à Barcelone, la serveuse ne parlait et ne comprenait que le Catalan.

A côté de ça, nous avons Paula la serveuse d’un petit restaurant de poulet qui pour nous demander si nous voulions l’aile ou la cuisse du poulet s’est tapée la hanche et l’épaule! Et qui a tenté de parler avec nous tout au long du repas. Donc non, tous les catalans ne sont pas fermés, je généraliserai d’autant moins que j’adore aller dans cette région où j’ai 95% des fois été bien reçue. Mais il faut vous préparer à affronter ce genre de scènes qu’on ne rencontre pas dans d’autres pays où la langue officielle est celle du pays; voire même qu’on ne rencontre ni à Madrid ni à Seville où jamais on ne nous a fait sentir que nous dérangions comme c’est la cas en Catalogne (et dans une moindre mesure au pays basque).

P.S: J’ai écrit cet article avant que les journaux n’en parlent hier, mais là ils parlent carrément d’attaques. J’avais du le sentir…

Post Author: Rédac

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *